Prendre soin de la coriandre : coupe, arrosage et hivernage 🌿

La coriandre, connue pour ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales et son arĂŽme Ă©picĂ©, est une plante qui peut vous rĂ©compenser avec une abondance de feuilles et de graines si elle est bien entretenue. Voici un guide dĂ©taillĂ© pour vous aider Ă  cultiver et prendre soin de votre coriandre, que ce soit en pot ou en plein champ, afin d’optimiser la rĂ©colte et la santĂ© de votre plante.

Contenu

  1. Prendre soin de la coriandre : arroser et fertiliser correctement
  2. Coriandre en plein champ : avantages du paillis
  3. RĂ©colte des feuilles et des graines de coriandre
  4. Prendre soin de la coriandre en pot
  5. Hivernage de la coriandre : options alternatives

1. Prendre soin de la coriandre : arroser et fertiliser correctement

La vraie coriandre (Coriandrum sativum) est une plante peu exigeante en termes d’entretien, mais elle a besoin de soins particuliers pour bien se dĂ©velopper. Voici quelques points clĂ©s :

  • Arrosage rĂ©gulier : En tant que jeune plante, la coriandre doit ĂȘtre arrosĂ©e rĂ©guliĂšrement. Évitez cependant l’engorgement et la sĂ©cheresse. Si les plantes sont trop sĂšches, elles peuvent produire des fleurs prĂ©maturĂ©es induites par le stress, ce qui rĂ©duit le dĂ©lai de rĂ©colte des feuilles.
  • Drainage adĂ©quat : Pour les plantes en pot, assurez-vous d’un bon drainage de l’eau pour Ă©viter que les racines ne pourrissent.
  • Paillage : Une couche de paillis composĂ©e de tonalitĂ©s de gazon ou de feuilles peut empĂȘcher la croissance des mauvaises herbes et rĂ©duire l’Ă©vaporation en Ă©tĂ©. Le paillis sert Ă©galement de nourriture aux organismes du sol, bien qu’une fertilisation compensatoire soit nĂ©cessaire car le matĂ©riel vĂ©gĂ©tal peut lier l’azote.

2. Coriandre en plein champ : avantages du paillis

La coriandre cultivĂ©e en extĂ©rieur bĂ©nĂ©ficie d’une couche protectrice de paillis, particuliĂšrement utile pour maintenir l’humiditĂ© du sol et prĂ©venir la croissance des mauvaises herbes. En gĂ©nĂ©ral, aucune fertilisation supplĂ©mentaire n’est nĂ©cessaire si la coriandre est plantĂ©e dans un sol de jardin bien prĂ©parĂ©. Un peu de compost peut suffire pour enrichir la matiĂšre organique lors de la plantation ou des semis.

3. RĂ©colte des feuilles et des graines de coriandre

Les feuilles de coriandre peuvent ĂȘtre cultivĂ©es toute l’annĂ©e, mais le moment optimal est avant la floraison, en juin. Voici quelques conseils pour la rĂ©colte :

  • RĂ©colte des feuilles : Coupez seulement les feuilles et les tiges individuelles, en prĂ©servant le centre de croissance de la plante. Cela permet une formation continue de nouvelles feuilles. Si la coriandre commence Ă  fleurir, les jeunes feuilles cessent de se former car la plante concentre son Ă©nergie sur la production de graines.
  • RĂ©colte des graines : Pour utiliser les graines comme Ă©pice, laissez-les mĂ»rir jusqu’Ă  ce qu’elles deviennent brunes, gĂ©nĂ©ralement de fin aoĂ»t Ă  septembre. Coupez les ombelles tĂŽt le matin et laissez-les sĂ©cher Ă  l’intĂ©rieur pendant quelques semaines.

4. Prendre soin de la coriandre en pot

La coriandre en pot nĂ©cessite des soins lĂ©gĂšrement diffĂ©rents de ceux en plein champ. Si vous avez achetĂ© un pot d’herbes au supermarchĂ©, il est souvent nĂ©cessaire de rempoter la coriandre dans un pot plus grand avec une terre riche en nutriments et un bon drainage de l’eau. Voici quelques points Ă  considĂ©rer :

  • Arrosage : Les plantes en pots sĂšchent plus rapidement que celles en plein champ, surtout en Ă©tĂ©. Il est crucial de surveiller rĂ©guliĂšrement l’humiditĂ© du sol et d’arroser en consĂ©quence.
  • Fertilisation : Lorsqu’elle est cultivĂ©e en pot, la coriandre a besoin d’un apport rĂ©gulier en nutriments. Utilisez un engrais adaptĂ©, tel que l’engrais bio pour fleurs et balcons Plantura, pour prĂ©venir les carences et assurer une croissance saine.

5. Hivernage de la coriandre : options alternatives

La vraie coriandre n’est pas rustique et meurt en automne aprĂšs la maturation des graines. Cependant, il existe une alternative vivante : la coriandre vietnamienne (Persicaria odorata). Bien que non rĂ©sistante au gel, cette plante peut ĂȘtre conservĂ©e Ă  l’intĂ©rieur dans un endroit lumineux et chaud entre 15 et 20 °C pendant l’hiver.

Conclusion

Prendre soin de la coriandre demande un arrosage rĂ©gulier, une bonne fertilisation et une attention particuliĂšre Ă  l’hivernage. En suivant ces conseils, vous pouvez profiter d’une rĂ©colte abondante de feuilles et de graines aromatiques tout au long de l’annĂ©e. La coriandre, avec ses nombreux bienfaits culinaires et mĂ©dicinaux, mĂ©rite une place privilĂ©giĂ©e dans votre jardin ou sur votre balcon.

đŸŒ±đŸŒż Bon jardinage et profitez bien de votre coriandre ! đŸŒżđŸŒ±

Leave a Comment